Préparez-vous à vivre un rêve éveillé…

Actualités Maison Phénix - Constucteur de maisons individuelles

Parution Auxerre

L'Yonne Républicaine

yonne   13/12/15 - 10H00   -   YONNE 

Phénix renaît dans le sud de l'Yonne

Environnement. Si le principe de construction des Maisons Phénix est resté le même depuis 1946, date de la création de l'enseigne, la technologie a évolué, se pliant aux normes environnementales.

Pariant sur la maison verte comme levier de croissance et sur une reprise du secteur de la construction au niveau national, Maisons Phénix coule ses nouvelles fondations à Auxerre.

Tout le monde connaît les Maisons Phénix, avec leurs murs faits de blocs de béton habillant une structure en poutrelle d’acier. Un mode de construction différent des traditionnelles briques et parpaings.

Absentes depuis plusieurs années du paysage icaunais, les Maisons Phénix se sont réimplantées l’an dernier à Sens et, par l’intermédiaire d’Olivier Biencourt, comptent désormais développer leur activité dans le sud du département, avec un pied-à-terre à Auxerre. « Auxerre intra-muros pour contribuer à la dynamisation du centre-ville », indique Olivier Biencourt, responsable de la nouvelle antenne d’Auxerre.

« Un retour intéressant compte tenu des marqueurs du marché »

Il travaille pour le compte de la franchise Sologne et Loire Habitat (SLH), dont le siège se trouve à Orléans, et qui couvre huit départements du centre de la France, parmi lesquels les deux bourguignons que sont l’Yonne et la Nièvre. Après un retrait stratégique du département, ce retour est qualifié d’intéressant compte tenu « des marqueurs du marché. Tous les voyants sont au vert pour les acquéreurs des terrains financièrement accessibles dans l’Yonne, des taux d’intérêts historiquement bas, un nouveau prêt à taux zéro incitatif et des conditions de remboursements facilitées. »

Misant « sur une reprise à l’échelle nationale du secteur de la construction », les Maisons Phénix comptent pour une partie de leurs chantiers, faire appel aux artisans locaux.

La technologie a évolué

« Tous les constructeurs ont des sous-traitants. Nous avons nos propres équipes de monteurs plaquistes pour l’assemblage. Aujourd’hui, on est en phase de déploiement?; mais quand on montera en puissance, il nous faudra faire appel à de la main-d’œuvre locale », annonce Olivier Biencourt, affichant sa « volonté de participer à la stimulation du tissu économique du département ».

Si le principe de construction des Maisons Phénix est resté le même depuis 1946, date de la création de l’enseigne, la technologie a, pour le moins, évolué, se pliant aux normes environnementales.

« Nous avons été les premiers à obtenir la certification NF Maisons individuelles en 2002, la certification NF Démarche haute qualité environnementale (HQE) en 2006 et à avoir labellisé une maison basse consommation (BBC) en 2010 », affirme Olivier Biencourt.

Aujourd’hui, les dalles de béton sont fibrées de bois. Elles sont donc plus isolantes, plus légères, et se veulent plus écologiques. « Quant à l’acier, c’est un matériau recyclable à 100 %, inerte, neutre et sans élément nocif pour la santé et l’environnement. »

Pour le système de chauffage et de production d’eau chaude, les Maisons Phénix, qui appartiennent au groupe Géoxia, ont opté pour un système de pompe à chaleur air/air et un chauffe-eau thermodynamique. Des méthodes répondant aux tendances écologiques et économiques.

 Catherine Lambertini